Contrôleur(euse) en métrologie tridimensionnelle

Télécharger la fiche PDF

Métier

Le contrôleur dimensionnel est chargé de vérifier la conformité géométrique des pièces à différents stades de leur fabrication. Les résultats de ces mesures sont essentiels pour garantir la conformité des pièces.

Selon les pièces, il réalise des mesures manuelles grâce à des outils comme le pied à coulisse, la machine à mesurer tridimensionnelle ou encore le robot industriel, ou des mesures programmées par ordinateur à l’aide d’un logiciel dédié. Il travaille en autonomie ou en collaboration au sein d’une petite équipe.

Le contrôleur dimensionnel travaille essentiellement dans son atelier mais peut être également amené à se déplacer lors de missions ponctuelles.

Il participe aux actions de réduction des coûts et d’amélioration de la qualité.

Capacités professionnelles visées

En matière de contrôle :

  • Mettre en place une gamme de contrôle et choisir le ou les moyens adéquats en fonction des spécifications dimensionnelles et géométriques à contrôler
  • Utiliser les instruments de métrologie les plus courants, pied à coulisse, jauge, micromètre, comparateur …
  • Utiliser des instruments de mesure des états de surface (critères courants : Ra, Rt, Rmax, Rz)
  • Utiliser les moyens d’étalonnage de base en métrologie dimensionnelle (étalons, banc de mesures horizontal, table de circularité
  • Contrôler un produit lisse. Contrôler un produit fileté. Contrôler un état de surface sur un produit
  • Rédiger un rapport de contrôle pour une pièce comportant plusieurs spécifications

En matière de métrologie :

  • Définir, à partir des normes, un mode opératoire pour l’étalonnage et la vérification des instruments de métrologie les plus courants
  • Utiliser les moyens d’étalonnage de base en métrologie dimensionnelle (étalons, banc de mesures horizontal, table de circularité …
  • Etalonner les instruments de métrologie les plus courants (pied à coulisse, jauge, micromètre …)
  • Présenter un résultat de mesurage en tenant compte des incertitudes
  • Retracer le raccordement d’un étalon de travail de l’entreprise par rapport à la référence nationale
  • Utiliser un outil informatique de gestion d’instruments de mesure
  • Fixer les périodicités d’étalonnage et de vérifications Rédiger une fiche de vie

En matière de communication :

  • Rendre compte d’une situation professionnelle
  • Travailler en équipe

Prérequis

  • Avoir idéalement une formation technique (mécanique générale, usinage),
  • Avoir validé un niveau BTS,
  • Qualités requises : ouverture d’esprit, rigueur, capacités d’analyse, aisance relationnelle, capacités de communication et de synthèse.

Évaluation des acquis

  • Le parcours de formation est validé par le CQPM (Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie) « Contrôleur en métrologie dimensionnelle » (MQ 97 04 8600158 de catégorie B).
Newsletter
Recevez des informations selon votre profil